Le Dom voit rouge!

  • Par
  • Le 16/05/2020

Le dom voit rouge

 

 

 

                                                                                                                "Le peuple vaincra!"

                                                                                                                           Slogan dom

 

    Au siège de l'OED (Organisation Ennemie des Doms), la réunion commençait. Le Russe Fédor Andropov dirigeait la séance. "Mesdames, messieurs, dit-il, il était important que le comité directeur fût réuni, car la situation est révélatrice, sinon préoccupante! Le virus fait que le Dom, poussé dans ses derniers retranchements, a l'air de proclamer au monde son existence, bien que la plupart des gens n'en soient même pas troublés!

    Pourtant, les faits sont là, avec leur gravité! Mais voici quelques images, qui ne vous ont sûrement pas échappé... Le 30 avril, des manifestants armés investissent le Capitole du Michigan, pour crier leur haine à l'égard du confinement! Le 5 mai, toujours dans le même Etat, le vigile d'un supermarché est abattu, après avoir refusé l'entrée du magasin à une mère et son enfant, parce qu'ils étaient sans masque!

    Comment expliquer des comportements aussi absurdes, puisque le confinement est aussi destiné à protéger ceux qui lui sont hostiles? Seul le Dom est capable d'une telle violence à l'heure actuelle! Rappelons que la domination est sa nourriture, au point que toute autorité lui semble odieuse! Voilà pourquoi le confinement peut le conduire jusqu'au meurtre! Certes, les USA sont le pays de la démesure, mais aujourd'hui, indéniablement, le Dom voit rouge!"

    Cette entrée en matière jeta la confusion au sein du comité directeur! L'OED n'existait pas officiellement, mais, dans le monde entier, des hommes et des femmes avaient désormais pris conscience qu'une vie extraterrestre contrôlait des millions d'individus! Les envahisseurs étaient les Doms, de la planète du même nom, et ils parasitaient les humains, pour les maintenir à un stade animal, régi par la domination!

    Ce qui intéressait le Dom, c'était non seulement le sentiment de supériorité de son hôte, mais encore sa haine et son mépris, car cet ensemble, grâce à un phénomène électrochimique, le comblait intimement! D'autre part, son emprise était tel que lui et son hôte ne faisaient qu'un et qu'on appelait souvent le second comme le premier!

    Cependant, des personnes saines, qui n'était pas infectées, se révoltaient contre l'action néfaste des Doms, puisqu'ils empêchaient un respect mutuel et une vie en commun paisible, et ainsi s'était peu à peu édifiée l'OED ! On y luttait sans merci, quoique avec circonspection, car bien entendu il n'était pas question de tuer qui que ce soit!

    On ne pouvait pas non plus alerter l'opinion, parce que cela revenait à attaquer directement les Doms, dont l'enveloppe humaine montrait aussitôt une rage et une hostilité sans bornes! Toute discussion étant impossible, on devait donc combattre dans l'ombre et à ce compte-là, on en apprenait tous les jours!

    "Que vos exemples du Michigan soient le fait de Doms, c'est une évidence, Andropov! jeta brusquement la Japonaise Nami Sato. Mais, comme vous le dites vous-même, apparemment nul ne s'indigne de leur illogisme, ni même de leur folie! C'est à désespérer!

    _ C'est d'autant plus vrai, rajouta le Danois Jan Sorensen, qu'avec le chaos certains ne se contraignent même plus! Je pense notamment à ce crime raciste, sur le joggeur noir Arbery... Les Doms se lâchent et le sang coule!

    _ Hum! Cependant, enchaîna l'Allemand Dieter Stein, le caractère exceptionnel de la situation nous permet d'en apprendre plus sur nos ennemis... J'ai étudié le problème de la réouverture des plages, à la suite du déconfinement, en Bretagne... Une région éminemment maritime de France, comme chacun sait...

    _ C'est une étude que vous avez dû mener avec un brin de nostalgie, Dieter, non? fit l'Anglaise Sarah Taylor, un pli sardonique à la bouche.

    _ Je vous en prie, mes chers amis, intervint Andropov, évitons les mauvaises plaisanteries!

   _ Hum! Vous avez raison, ma chère Sarah, nous autres, Allemands, avons beaucoup de choses à nous faire pardonner, mais nous sommes tous dans ce cas, n'est-ce pas? Toujours est-il que, l'Elysée tardant à autoriser le littoral, on a vu sur le Web de drôles de messages! Il y était question du mépris du gouvernement, de sa politique bornée et même de sa jalousie, puisque, coincé à Paris, il ne disposait pas de ces si belles étendues de sable!"

    A ces mots, la lumière d'un sourire parcourut le comité directeur... "Je vois que vous avez la même réaction que moi, reprit Stein, et en effet l'aspect enfantin des ces réactions est frappant! Un gouvernement doit gérer tout un pays, il a mille problèmes à résoudre, géographiquement, politiquement, économiquement, sans compter ses relations internationales! Comment alors l'imaginer faire preuve d'un ressentiment particulier, d'une jalousie personnelle? Cela n'est possible que si ses détracteurs ont un égoïsme assez fort pour leur enlever toute lucidité!

    _ Et vous en concluez quoi? coupa de nouveau Sarah Taylor, qui s'impatientait.

    _ Je vous rappelle, ma chère Sarah, tint à dire Sorensen, que ce sont l'écoute, le respect, la curiosité même, qui sont à la base de notre organisation...

    _ Hum! fit de nouveau Stein. J'arrive au but... Le Dom, qui veut à tout prix dominer et dont l'amour-propre est facilement irritable, a donc une tendance à la paranoïa, ce qui est un signe de plus pour mieux le repérer!

    _ C'est très intéressant! fit Nami Sato, qui prenait des notes.

    _ Cependant, Andropov, poursuivit le Congolais Mamadou Gnoka, je présume que, si vous nous avez réunis ici, c'est parce que vous avez vraiment du nouveau à nous transmettre, quoiqu'il soit vrai que la colère du Dom s'exprime comme jamais!

    _ On ne peut rien vous cacher, mon cher Mamadou! J'ai effectivement demandé à Jack Cariou de venir nous faire un exposé, car sa vision a évolué et devrait nous servir..."

    En entendant ce nom, le comité directeur approuva d'un murmure... Jack Cariou était connu de tous... Il était l'un des premiers membres de l'OED et sans doute son plus célèbre agent sur le terrain! Son expérience était inégalée et il avait comme un sixième sens, pour reconnaître les Doms... Cela tenait du mystère, de la légende, et, en le voyant entrer, chacun éprouva un sorte de frisson: c'était à la fois de la peur et de la fascination!

    L'homme était grand et avait les traits purs! Rien de petit ne semblait pouvoir l'habiter! C'était un Français comme il y en a peu: mesuré et rêveur! En sa présence, à moins d'être un Dom, on n'avait qu'une envie: c'était de lui plaire! On disait d'ailleurs que les Doms le détestaient d'emblée! Face à lui, ils sentaient leur domination inefficace et menacée!

    Jack Cariou s'installa et sa voix, par sa limpidité, charma les oreilles! "Bonjour à tous, dit-il, et je vous remercie de me prêter votre attention. Mais je pense que le moment est venu de changer sensiblement notre politique! J'ai des éléments qui devraient vous en convaincre... Mais, d'abord, rappelons-nous l'origine de l'Oued!"

    A ce nom, un nouveau sourire illumina les visages du comité directeur... Naturellement, sur le terrain, l'OED était devenue l'Oued, parce que cela se prononçait plus vite et il ne déplaisait pas non plus à ses membres de travailler pour la "Rivière", puisqu'ils voulaient comme revivifier l'espèce humaine!

    "Nous nous sommes inspirés des messages religieux et plus particulièrement de l'Evangile, continuait Cariou, car le destin de l'homme est sa conscience; son futur est son esprit! Notre lutte contre les Doms s'est bâtie sur un principe: la haine provient d'un amour-propre souffrant et il suffit donc de restaurer cet amour-propre, par du respect, pour voir la haine reculer; c'est-à-dire pour voir le Dom libérer un tant soit peu son hôte!"

    L'attention du comité directeur était maintenant très soutenue: on était au cœur des préoccupations de chacun! "Notre principe correspond à la parole: "Si on te frappe sur la joue droite, tends la gauche!" Et effectivement nous obtenons des résultats... Le Dom est repoussé dans bien des cas, l'être humain reparaît à sa place... Mais un travers se fait jour également... Nous avons alors trop tendance à penser que l'hôte du Dom fait le mal, parce qu'il est malheureux! Nous le plaignons volontiers, en nous disant qu'il vit dans la "nuit", la confusion, les turpitudes! Mais, aujourd'hui, je peux vous dire que si un être humain se laisse envahir par un Dom, c'est bien parce que ça l'arrange et qu'il ne veut pas faire d'efforts! Le Dom est son ami!

    _ C'est impensable, ce que vous nous dites là! s'écria Jan Sorensen.

    _ N'est-ce pas Jésus lui-même, Cariou, qui a dit avant de mourir: "Pardonnez-leur, mon père, car ils ne savent pas ce qu'ils font!" enchaîna Stein.

    _ Mazette, Jack, vous revenez avec de la dynamite! Ne parlez-vous pas tout de bon d'une collaboration Terriens Doms? renchérit Sarah Taylor.   

    _ Mais peut-être que notre ami Cariou, lui-même, se laisse séduire par le ferment de la haine..., ajouta encore Gnoka.

    _ Etes-vous sûr, Cariou, de ne pas être la victime d'un début d'infection? lâcha Nami Sato."

    Soudain, un silence complet se fit dans la salle... La même question traversa tous les esprits: un Dom n'était-il pas en train d'infiltrer l'OED, en la personne de son meilleur agent?

    "Vous avez passé les tests dernièrement, Jack?" demanda Andropov. Il existait effectivement une procédure, permettant de repérer un Dom, mais elle était loin d'être fiable à cent pour cent... Ce n'était pas vraiment par la logique que l'on cernait le Dom... Il fallait plutôt chasser en soi ce qu'il représentait, et ainsi il apparaissait avec une totale évidence!

    "La domination me fait bien rigoler!" jeta Cariou et il y eut un apaisement général, comme si on avait de nouveau aperçu les neiges éternelles, sous la pluie rose d'un cerisier! Jack Cariou donnait en effet l'impression d'avoir subi les tentations du Christ... Il devait avoir lui-même rencontré le diable, qui lui avait également proposé la gloire parmi les hommes! N'était-ce pas là ce que la domination pouvait offrir de plus tentant?

    Mais Cariou aimait sans doute Dieu plus que tout! Il avait senti l'infini dans la beauté et le sens de la vie! D'autre part, il était peut-être le seul de l'Oued à comprendre ce propos de l'Evangile: "Il faut mourir pour renaître!" Il n'était pas possible de savoir vraiment quelles épreuves il avait traversées, mais elles avaient coulé en lui l'acier le plus pur, le plus résistant! Il était somme toute dans une autre dimension!

    "Regardez ce qui se passe aujourd'hui, reprit Cariou. Le Covid étouffe quasiment toute ambition et devrait diminuer le Dom, mais il se dresse au contraire sur ses ergots! Il ne change pas! Il est toujours aussi avide!

    _ Il faudra sans doute attendre longtemps, pour voir une évolution, Jack! coupa Sorensen.   

    _ D'accord! Mais je dis tout de même que, si on ne se défend pas, on est dévoré! Même Jésus ne se faisait aucune illusion sur ses adversaires! Il voyait leur haine comme un mur!

    _ Très bien, Jack! fit Andropov. Mais, alors, qu'est-ce que tu préconises?

    _ Vous le savez déjà, je fais désormais preuve à l'égard du Dom de la plus totale indifférence, car je veux l'inquiéter! S'il n'a rien à dominer, il est perdu et son hôte peut alors s'interroger sur lui-même! Tant que le Dom règnera, la spiritualité ne sera jamais nécessaire!

    _ Tu nous a déjà rapporté cette façon de faire, précisa Sarah Taylor, et nous suivons attentivement ses résultats... Mais, si nous te comprenons, tu veux aller plus loin... 

    _ Oui, je crois que chacun, avec ses armes, doit résister au Dom! Il ne faut pas hésiter à lui parler de son égoïsme! Il faut le toucher! On ne vaincra sans doute pas sa haine, mais, blessé, il se méfiera et évitera l'attaque! Vous savez, si nous sommes enclins à voir des traumatismes derrière le mal, c'est surtout à cause du doute qui souvent nous étreint et qui nous conduit à avoir peur du vide dans les relations humaines! Mais le Dom, lui, perçoit notre bonne volonté comme un dû et c'est comme si Dieu nous condamnait à la dépression!

    _ Pour résumer, fit Andropov avec un sourire, nous pourrions dire que l'Oued voit aussi rouge!

    _ Oui, mais sans haine! C'est cela qui nous différencie absolument du Dom!"