Dom mage!

Dom mage

 

 

 

 

                                  "Démissionner! Démissionner! Mais vous me prenez pour les galeries Lafayette!

                                   Allez, disparaissez!"

                                                                                                     Capitaine Conan

 

 

    On était de nouveau au sous-sol du bâtiment de l'OED, où s'étaient réunis Fédor Andropov, Dan Curtis, Diane Castillon et bien entendu Hugo Sacripante, puisque ce secteur était son domaine, celui de la recherche!   

     Les nouvelles recrues Dan Curtis et Diane Castillon étaient toujours en formation et Andropov voulait les faire réfléchir sur le rapport qui existe entre domination et angoisse! "Comment le Dom réagit-il, quand sa domination est menacée?" était la question du jour!   

     "Bonjour, Sacripante! fit Andropov.   

     _ Vous savez pourquoi l'Armée rouge a commis autant de viols, en allant sur Berlin?   

     _ Je vous en prie Sacripante, pas de politique ici!   

     _ Oh! Mais nous sommes au contraire en plein dans le vif du sujet! Répondez, ce sera très instructif!   

     _ De toute façon, je n'y couperai pas! Eh bien, j'imagine que nos soldats devaient en avoir gros sur la patate! Le pays a bien failli disparaître!   

     _ Evidemment, c'est une explication, mais même les femmes russes, délivrées des Allemands, étaient aussi violées! C'était visiblement irrépressible!     

     _ Je crains le pire!   

     _ Voyez-vous, l'Armée rouge s'est soudain défoulée! Ce qui maintenait les hommes, jusque-là, c'était la forte autorité du gouvernement communiste! Ce qui n'entraînait nullement les hommes à se contrôler eux-mêmes! Le résultat: débarrassée de la férule, l'Armée s'est déchaînée! Non seulement elle avait été trop serrée, mais encore sa maturité ou son civisme n'existait pas réellement!   

     _ Hum! Possible!   

     _ Pas possible! Vrai! Nous sommes ici dans une partie scientifique! Les stratégies de la haute sphère nous sont inconnues!   

     _ Sacripante!   

     _ On comprend alors pourquoi le communisme s'est désagrégé, alors que lui-même prédisait la fin du capitalisme, parce qu'il est viscéralement contre nature! En fait, il ignore ou nie sa propre domination!   

     _ Très bien! Mais...   

     _ Ceci nous amène à la règle suivante: plus un régime est directif et moins les individus s'y développent!   

     _ Ouais! Et en quoi cela concerne notre affaire?   

     _ Comment? Vous ne voyez pas? Mais notre premier cas est celui d'un croyant dont la religion a une autorité forte!     

     _ Oh! I see! dit plaisamment Andropov. Eh bien, Sacripante, qu'est-ce que vous attendez pour nous montrer l'individu?"   

     L'OED avait mis en place une série d'expériences, avec des volontaires, qui ignoraient le véritable but de ce qu'on leur demandait! Ils étaient utilisés comme cela se fait couramment pour des tâches menées par la psychologie sociale ("psy soss" pour les intimes...)   

     Le groupe OED se retrouva dans une vaste pièce, dont un mur était tapissé d'écrans, qui montraient des personnes devant leur ordinateur. "Chaque écran, expliqua Sacripante, correspond à une expérience... Chaque sujet est ici pour quelques jours et dispose d'une chambre, mais les repas se prennent en commun au self et on peut aussi se promener dans le jardin... Ce n'est pas une prison, bien entendu!   

     Comme je l'ai dit, notre première expérience porte sur un croyant, un musulman... Nous aurions pu prendre un catholique et nous serions arrivés au même résultat, mais avec beaucoup plus de peine, car la religion catholique a été tellement malmenée que son influence n'est plus qu'un souvenir!   

     Ce qui n'est pas le cas de la religion musulmane, qui continue à régler le quotidien des fidèles, malgré le fonctionnement de la société... Par exemple, beaucoup de jeunes musulmans regrettent aujourd'hui de ne pas pouvoir prier librement, notamment sur leur lieu de travail! Mais c'est justement ce genre de situations qui nous intéresse, car comment le croyant, qui est inquiet de devoir renoncer à sa prière, voit Dieu, sinon comme un maître d'école, qui va le punir, parce qu'il ne suit pas la règle!       

     Or, s'il y a bien quelqu'un, entre guillemets, qui peut comprendre, c'est Dieu! Ou il est la compréhension infinie, ou il n'est pas! La vision du croyant est donc immature, infantile! Elle n'est pas développée! Son embarras, qu'on pourrait voir obsessionnel, est en rapport avec la règle, la religion et non avec Dieu lui-même! A cause de l'autorité de sa religion, le croyant n'est pas conduit à donner à Dieu toute sa dimension! Mais penchons-nous sur l'expérience n°1...   

     _ J'espère que vous n'en perdez pas une miette, les enfants! dit agréablement Andropov à Dan Curtis et Diane Castillon.   

     _ Voici le profil de notre sujet, reprit Sacripante. Homme de trente-cinq ans, musulman donc et professeur de physique! Un esprit ouvert et tolérant! Il a été invité ici, pour participer à un espace de chat, sur le thème de la place de la religion dans la société moderne... Mais l'un des participants est chargé de détruire la règle! Il "attaque" non pas la foi, mais la religion! Il veut élargir, si je puis dire, la vision de Dieu, au-delà des principes, ce qui le rend d'autant plus redoutable, car il abonde dans le respect, l'admiration qu'il a pour Dieu!   

     _ Est-ce que vous pouvez nous donner un exemple, Sacripante? demanda Dan Curtis.   

     _ Vous savez que la religion musulmane interdit la reproduction du prophète ou de Dieu, car ce serait comme diminuer la divinité! Mais notre agent, lui, s'interroge sur ce Dieu qui ne donne pas toute liberté à sa créature, qui limite son pouvoir de création! Est-il avare, mesquin? En fait, c'est la règle elle-même qui réduit l'amour de Dieu!   

     _ Et quels sont les résultats? questionna Andropov.   

     _ La règle établit la domination! Elle est rigide et constitue une frontière! Il y a ceux qui suivent la règle et les autres! La règle dirige et donne donc du pouvoir: elle est au final un facteur d'équilibre! Evidemment, si vous la menacez, vous provoquez de l'angoisse et un moyen de défense, qui est la haine! Regardez notre sujet, c'est l'heure du "chat"! Voyez comme il est agité, nerveux! Le professeur avenant, maître de lui-même, a complètement disparu! Et pourtant, nul n'a remis en cause la grandeur de Dieu, bien au contraire!   

     _ C'est effrayant! fit Diane Castillon.   

     _ Tant que la religion est un pouvoir, elle est un poison! ajouta un peu sentencieusement Andropov.   

     _ En fait, la domination empêche l'amour sincère de Dieu, ce qui explique la haine du sanhédrin à l'égard de Jésus! renchérit Dan Curtis.   

     _ Hum! Nous allons maintenant passer à un cas plus léger..., celui d'un kitesurfeur! Vous allez me dire: "Qu'est-ce qu'on peut attendre d'un type, qui toute l'après-midi tire des bords, comme un chien court après un bâton?" Ah! Ah! Vous ne riez pas? Hum! Bon! Mais de mon temps on apprenait réellement à naviguer! On connaissait les allures, on savait ce que ça coûtait de remonter au vent, de bien gréer un bateau! Aujourd'hui, symbole de notre époque, tout doit être fun! sans efforts! O tempora, ô mores!   

     _ Dites donc, grand-père, fit Andropov, si vous nous parliez du cas numéro 2!   

     _ Mais j'y viens, j'y viens... Caméra 2...   

     _ Mais... mais qu'est-ce qu'il fait? s'écria Diane Castillon.   

     _ On dirait... qu'il noue ses draps..., rajouta Dan Curtis.   

     _ Oui, il va essayer de s'évader cette nuit! expliqua Sacripante.   

     _ Quoi? dit Andropov. Je croyais que c' n'était pas une prison ici!   

     _ Mais oui, mais oui! Mais, vous le voyez bien, notre sujet perd la tête!   

     _ Comment est-ce possible?   

     _ Eh bien, il a été lui aussi invité à un espace de chat, mais... on a un peu bidouillé son ordi! Il ne reçoit que nos infos... et un prolongement de confinement, de plus d'un mois et inventé par nous, l'a mis dans cet état! Notez que le confinement officiel le troublait déjà! Il disait que faire du Kitesurf est nécessaire à son équilibre, comme si être libre et profiter du grand air ne l'était pas pour tout le monde! Enfin, il a incité ses interlocuteurs, des agents à nous et qui s'étaient également présentés comme des kitesurfeurs, à participer à un grand mouvement de contestation, qui se serait tout de même rendu sur les plages, malgré l'interdiction..   

     _ Je vois...   

     _ Dans le même temps, on lui a fait voir un reportage sur les infirmières, qui s'occupent des malades du Covid... Elles doivent passer par un sas, enfiler une combinaison et c'est très pénible, et c'est pareil pour la sortie! Notre idée, c'était que ça aurait dû toucher particulièrement le kitesurfer, qui lui aussi enfile une combinaison... Sa facilité à lui et leurs difficultés à elle pouvaient faire contraste dans son esprit! Malheureusement, il est resté complètement sourd ou aveugle et il n'en a que plus encouragé son insurrection, si je puis dire! C'est à ce moment qu'on lui a prolongé le confinement!   

     _ Et vous allez le laisser s'échapper? demanda Diane.   

     _ Bien sûr! Vous avez déjà essayé de retenir un kitesurfeur!   

     _ Sacripante!   

     _ La question que vous devriez vous poser est celle-ci: qu'est-ce que ça à voir avec la domination? N'est-il pas simplement angoissé, parce qu'il est privé d'une grande dépense physique?   

     _ J'imagine que non, fit Andropov.   

     _ Bien sûr, les choses ne sont pas aussi simples! Il y a d'abord la compétition, qu'il y a entre eux! Des dominants et des dominés se dégagent! Mais y a aussi plus pernicieux! Ils font partie d'une sorte d'élite! C'est un monde à part! Ils s'imaginent même être hors de la société, avec des codes, une philosophie particulière! On retrouve une frontière, une limite, un territoire, comme pour le croyant! A partir de là, si vous menacez cette identité, vous ouvrez encore la porte à l'angoisse, d'où de nouveau la haine, un égoïsme forcené, aveugle, et même ici l'envie de jouer les filles de l'air, car la folie n'est jamais loin! Pour récupérer leur domination, certains sont prêts au pire, même à tuer!   

     _ Conclusion?   

     _ Eh bien, il faut m'augmenter! Les crédits nous manquent! Vous voyez comme c'est vétuste ici! C'est très soviétique en fin de compte!   

     _ Justement Sacripante! Nous ne tolérons pas les revendications personnelles! Vous voyez l'étoile rouge qui brille dans mes yeux! C'est signe que je suis à bout!   

     _ Eh! y a le kitesurfeur qui ouvre la f'nêtre! jeta Dan Curtis."